J2V News
Home / Articles / Comment se protéger du mauvais œil ?

Comment se protéger du mauvais œil ?

oeil

Voici la bénédiction que reçut yossef :

« בֵּן פֹּרָת יוֹסֵף, בֵּן פֹּרָת עֲלֵיעָיִן; בָּנוֹת, צָעֲדָה עֲלֵישׁוּר« 

Yossef est le fils de la grâce, le fils de la grâce est audessus de l’œil.

Yossef reçoit une bénédiction de son père Yaacov le protégeant du mauvais œil.

Rachi zatsal vient même nous dire que « le fils de la grâce est au-dessus de l’œil » signifie que sa grâce va se poser sur l’œil qui va le regarder. Quel est son secret pour à la fois être protégé du mauvais œil et en même temps trouver grâce au yeux de quiconque le regarde ?

Il faut savoir que le mauvais œil n’est pas une invention ni une superstition, c’est bel et bien un phénomène réel. Comme nous le voyons dans la Torah parachat vayéra (chapitre 21 verset 14) où Rachi nous explique que notre sainte matriarche Sara iménou a jeté un mauvais œil sur Yshmael qui en est tombé malade. Il y a même une conséquence au niveau de la loi juive ! Quelqu’un qui aurait construit une maison en face de quelqu’un d’autre et pourrait désormais voir dans sa maison, on peut l’obliger à construire un mur entre les deux habitations à cause de ce que la loi nomme le dégât provenant du regard.

Il y même une histoire du Talmud où Elyahou hannavi dit explicitement sur un cimetière où il se trouvait de passage, que la majorité des gens qui y étaient enterrés l’étaient à cause du mauvais œil qui avait eu raison de leur vie !

Si c’est ainsi, nous sommes en perpétuel danger du regard de l’autre ?

Ce monde n’est pas laissé à l’abandon, le Créateur de l’univers règne sur chaque détail de la création. Ce ne sont pas les hommes qui peuvent décider d’eux-mêmes de porter le mauvais œil sur quelqu’un mais c’est le fruit d’un décret divin.

Ce monde est géré entre autres par un attribut de D. qui se nomme mesure pour mesure, c’est très simple on met le mauvais œil à celui qui le porte lui-même sur les autres.

Le secret de Yossef est qu’il ne portait de mauvais œil sur personne, il ne convoitait pas ce qui était à son prochain comme nous avons pu le voir avec l’épisode de la femme de son maître qui l’a supplié de succomber à ses avances, mais Yossef ne s’est pas approché de ce qui ne lui appartenait pas, encore moins de la femme de son prochain.

Mesure pour mesure. Ce principe veut que si un homme ne convoite pas ce qui appartient à son prochain, alors il est protégé du mauvais œil d’autrui. Gardons nous de mettre l’œil sur ce qui ne nous appartient pas et nous serons protégé du mauvais œil.

Yossef Hatsadik zatsal ne se contentait pas de ne pas mettre un mauvais œil, il avait également un regard favorable sur son prochain en jugeant chacun positivement.

Comme nous le voyons de la paracha vayigach où Yossef dit à ses frères qu’il les aimait autant que son frère Binyamin qui n’avait pas participé à sa vente car il avait un niveau de foi incroyable et savait au plus profond de lui-même que tout n’était que l’accomplissement du projet divin ; alors pourquoi en vouloir à ses frères qui n’ont été que des pantins dans les mains du Créateur de l’univers?

Celui qui juge son prochain positivement est lui aussi jugé positivement à son tour et trouve grâce aux yeux de ceux qui le voient, mesure pour mesure.

Tous le monde peut bénéficier des bénédictions que reçut Yossef Hatsadik à condition d’emprunter sa voie juste et pleine de Foi en D…

Rav Michael Liberato

 

A voir aussi ...

Il suffira d’un signe

          voir/ telecharger la video

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *