320x80
Home / Articles / La pleurnicherie -Partie 2-

La pleurnicherie -Partie 2-

11) Avant que l’homme n’entreprenne de trouver les péchés qui sont à l’origine de ses souffrances, il doit retrouver en priorité les occurrences où il est tombé dans la Faute des pleurs en vain.
12) Les pleurs que nous versons le 9 Av lorsqu’on commémore la destruction du Temple, concernent en réalité le présent, pas le passé.
13) Tout celui qui se plaint doit bien méditer sur ce qui lui manque réellement. Il arrivera alors à la conclusion qu’il lui manque la Foi que tout est pour le bien.
14) Un homme qui accède à la Vérité, à savoir que dans ce monde il est constamment en guerre, lui ne pleurnichera pas. Jamais chez lui tu n’entendras des paroles défaitistes du type « j’ai chuté », « je galère », « je m’en sors pas », « j’ai tel et tel manque »…
15) La pleurnicherie est le résultat direct de l’ingratitude ; le Remerciement au contraire découle d’un sentiment de reconnaissance.
16) Une chose sur laquelle on a l’habitude de remercier et pas de se plaindre, alors cette chose-là ne sera jamais source de souffrance.
17) La pleurnicherie, les plaintes, le sentiment de culpabilité, sont l’essentiel de l’Exil.
18) « Les portes des larmes ne sont jamais fermées »(Traité Berakhot 32b) seulement pour ceux qui pleurent avec un sentiment de nostalgie spirituelle, qui sont animés d’une volonté de Repentir ; ça ne concerne pas ceux qui se plaignent.
19) Tu veux vraiment pleurer ? Hachem te donnera de quoi pleurer !
Tu remercies ? Hachem te donnera sur quoi remercier !

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A voir aussi ...

Comment tout obtenir

Partagez l'article:        

>